Amélioration des performances en tout domaine

Améliorez vos performances durablement grace à la kinesiologie et la naturopathie

La kinésiologie

Accompagne le sportif dans son évolution de la pratique et dans la préparation à la compétition.

Jusque là, rien de nouveau, car on sait maintenant que certains sportifs de haut niveau y ont eu recours il y a plus de dix ans !

La demande du sportif amateur concerne plus le côté performance physique que mentale. Le kinésiologue peut agir sur la récupération en débloquant des tensions musculaires, en améliorant la posture et la motricité par des exercices d’intégration corporelle, et en agissant sur la vitalité par une bonne circulation énergétique au niveau des méridiens d’acupuncture.

La demande du sportif de haut niveau est plus orientée sur la préparation mentale, et dans une autre mesure sur les performances physiques. Le kinésiologue peut apporter une solution à la gestion de la pression en compétition (et même pour certains à l’entraînement) en travaillant sur des sujets très ciblés tels que la peur de perdre, le regard des autres, ou la capacité à se concentrer avant une épreuve.

A l’heure actuelle, des sportifs de haut niveau sont ou ont été suivis par des kinésiologues dans diverses disciplines comme la natation, le sauvetage sportif, la gymnastique, le rugby…

Alors pourquoi pas vous?

Pour le Syndicat National des Kinésiologues : La kinésiologie sera-t-elle à l’avenir une alternative saine et naturelle à l’amélioration de la performance? Cela n’est qu’un début, des recherches spécifiques dans ce domaine sont en cours et vont très certainement révolutionner l’approche de la performance sportive.

La Naturopathie

La première priorité pour le sportif est que son alimentation soit en quantité suffisante pour couvrir l’augmentation de ses besoins énergétiques. En naturopathie, l’alimentation du sportif  doit répondre aux adaptations physiologiques de l’exercice. Elle est d’abord basée sur la prise d’aliments courants dans le cadre d’une alimentation équilibrée et diversifiée, sous forme de repas et de collations.

La pratique d’une activité sportive se traduit par une augmentation de la dépense énergétique dont l’importance varie notamment avec la nature et la durée de l’activité pratiquée et le degré de préparation de l’individu qui la pratique (avec ou sans entraînement préalable).

Il faut savoir  que chez le sportif de haut niveau, la dépense énergétique est en moyenne de l’ordre de 14000 kJ soit 3300 kcal à l’entraînement et de 30000 kJ soit 7200 kcal en compétition.

En naturopathie la prise en charge sera globale.

 
 

Ajouter un commentaire